Royale Etoile Sportive GESVOISE : site officiel du club de foot de Gesves - footeo

Formation des jeunes | Préparer la continuité du jeu à 11

10 décembre 2018 - 12:10

Article de L'Avenir du 06/12/18 - Laurent Aidans

Gesves aligne chaque week-end une centaine de jeunes dans le foot à 5 et à 8. Le moment délicat, c’est quand le jeu passe à 11.

Avec deux équipes en U11 et une en U10, le football à 8 se porte plutôt bien à Gesves. Le club propose une formation crédible à la centaine de jeunes qu’il aligne chaque semaine. Toutefois, les noyaux sont restreints lorsqu’il s’agit de former un noyau pour le jeu à 11.

La RES Gesvoise s’est adjoint les services d’Yvan Sandfurth comme coordinateur et ce dernier a réussi à insuffler une véritable motivation auprès de ses formateurs. Sept d’entre eux ont participé aux différentes formations organisées par l’ACFF. Parmi eux, Ludo Van Ryckeghem qui coache l’une des deux équipes U11.

«Il y a 21 joueurs chez les U11, c’est parfois juste pour composer nos deux noyaux. Aussi, nous avons choisi de ne pas répartir les joueurs en fonction de leur force mais plutôt de travailler ensemble afin de composer deux équipes. L’objectif de cette approche, c’est que les joueurs se connaissent et puissent évoluer ensemble, plus tard, à 11.»

Une approche presque individuelle

Cette idée trouve son origine dans la volonté de créer une véritable filière qui a, pour l’instant, du mal à se concrétiser dans le foot à 11 avec la seule équipe U15.

«J’entraîne ici depuis quatre saisons, poursuit-il. Avec Christophe Billa (NDLR: l’autre entraîneur en U11), nous partageons la même vision. Chaque mois, nous décidons d’un thème spécifique: le contrôle de balle à mi-hauteur, les gestes défensifs (le recul-frein) et, bientôt, le jeu en triangle afin d’améliorer la fluidité. Nous travaillons plutôt par ateliers, ce qui nous permet ainsi, en fonction des besoins, une approche quasi individuelle dans le domaine technique notamment.»

Éveiller à plusieurs postes

Cet apprentissage individuel se reflète aussi dans le coaching distillé en match où le positionnement nous est apparu perfectible. «Nous ne voulons pas spécialiser un joueur pour un poste mais, au contraire, nous avons la volonté que chacun puisse évoluer dans plusieurs registres. Cela nous permet de déceler des qualités que nous ne soupçonnions pas chez certains et de trouver chez d’autres des besoins auxquels nous répondons dans nos séances hebdomadaires. Nous pensons qu’il vaut mieux avoir une approche globale pour que le jeune puisse s’épanouir pleinement dans le football. Les entraînements créent une véritable osmose entre les deux équipes ce qui sera un plus indéniable quand ces jeunes évolueront dans la même équipe, à 11 joueurs.»

Commentaires